- Les Provence
"Monastère de Bethléem", Le Thoronet (Var)
"Transformez la terre à votre gré : il est une chose, du moins,
qui ne changera pas ; c'est la loi qui gouverne les relations de l'ombre
et de la lumière, et qui de leurs oppositions fait une harmonie.
Les gothiques, après les romans, ont connu cette loi."
Rodin, Les cathédrales de France (1914), éd. Denoël-Gonthier, 1983, p. 146.
(photo de l'été 2005, MR)







"Monastère de Bethléem", Le Thoronet (Var)




Ne pas confondre avec l'abbaye médiévale du Thoronet. Le monastère de Bethléem est à 5 mn de l'abbaye, mais il est complètement distinct et de création récente. C'est un édifice habité par des moniales qui se consacrent à la vie religieuse. Appartenant, comme les chartreux, à l'ordre cartusien de saint Bruno, leur communauté a été fondée en 1976 et le début de leur présence au Thoronet date de 1978.



- adresse : Monastère de Bethléem
Moniales de Bethléem
83340 Le Thoronet, France



Le 20 mars 2006, un message posté par F. Provost, affirme que "les moines et moniales de Bethléem n'appartiennent pas à l'ordre des Chartreux mais sont de spiritualité cartusienne". Je ne sais plus sur la base de quelle documentation, j'ai écrit que cette communauté appartenait à l'ordre des Chartreux... il s'agit donc, apparemment, d'une erreur. Ce correspondant pourrait-il en dire un peu plus ?
Merci.
Michel Renard






***
[ Ajouter un commentaire | commentaire(s) ]
Posté le 21/01/2006 à 23:13:13 (id:17679)
Musée Paul Arbaud à Aix
Musée Paul Arbaud à Aix
entrée du musée Paul Arbaud à Aix,
le 5 août 2004


les rues d'Aix-en-Provence :
entrée du musée Paul-Arbaud



Installé dans un hôtel particulier du quartier Mazarin, le musée est l'œuvre de Paul ARBAUD (29 mars 1831 - 17 mars 1911). Collectionneur, bibliophile et mécène il rassembla en ce lieu un ensemble tout à fait exceptionnel, tant par l'ampleur que par la diversité et la qualité des pièces et objets rassemblés.
À sa mort, il légua l'ensemble à l'Académie des Sciences, Agriculture, Arts et Belles Lettres d'Aix.

Parallèlement à la collection d'objets, Paul Arbaud a rassemblé une très riche bibliothèque. Accrue depuis par quelques legs importants, cette bibliothèque est accessible au public pour une consultation sur place.
Elle se compose de manuscrits reliés, du XIV au XX ème siècle provenant du Parlement, de la Cour des Comptes d'Aix, de diverses institutions provençales et méridionales, de familles, de communautés, de confréries. On y trouve également des monographies de localités ou d'édifices, des biographies, ainsi que des manuscrits littéraires et scientifiques...
Des manuscrits en pièces, rassemblés dans des dossiers formant plus de 6000 articles, fournissent des renseignements variés et inédits sur les familles, les communes et communautés, les institutions, les corps d'arts et métiers...Ils sont composés de manuscrits et de notes.
Des fonds d'archives privées et des notes d'érudits donnés à l'Académie après la mort de Paul Arbaud, parmi lesquels il convient de citer le fonds Mirabeau légué par Lucas de Montigny, contribuent à faire de cet ensemble le premier fonds d'archives privées de Provence.

Parmi les tableaux exposés, on remarquera particulièrement un triptyque "Adoration des Rois" de l'Ecole de Van Aelst du XVIème siècle, et "La Crucifixion"

"La Crucifixion"
Christ en croix, entre la Vierge et Saint-Jean et deux donateurs (le chancelier Rolin et son fils Jean?) accompagnés, l'un de saint Sébastien, l'autre d'un saint évêque.
Panneau peint sur bois, XV ème siècle.(62 x 186 cm)


Le musée possède 18 portraits des membres de la famille de Mirabeau, légués à l'académie par la dernière descendante de cette famille, Mme de Martel, plus connue sous son nom de plume : Gyp. On trouve divers tableaux parmi lesquels un portrait du célèbre humaniste provençal Peiresc, attribué à Finsonius, et du même peintre, une crucifixion.
Enfin, le musée possède un ensemble de sculptures, parmi lesquelles des sculptures en bois.

L'Académie des Sciences, Agriculture, Arts et Belles Lettres d'Aix est une association fondée en 1808, reconnue comme établissement d'utilité publique par ordonnance royale du 5 avril 1829 et déclarée d'intérêt public par décret du 27 mars 1917. Sa vocation est de développer parmi ses membres et d'encourager autour d'elle les études et les travaux qui se rapportent aux sciences, à l'agriculture, aux arts et aux belles lettres. Bénéficiaire de plusieurs legs, dont le plus important est celui de Paul Arbaud, elle a la responsabilité de gérer le musée de même nom, son hôtel particulier, ses collections et sa bibliothèque. Elle a en outre la mission d'attribuer des prix littéraires, scientifiques ou de toute autre nature.

L'Académie est également propriétaire du Château de Lourmarin (Vaucluse), qu'elle administre selon les voeux du donateur, Robert LAURENT-VIBERT, dans le cadre d'une fondation créée à cet effet.(voir "Liens")

Elle siège dans l'Hôtel Arbaud situé à l'entrée du quartier Mazarin, sur l'emplacement d'un couvent de Feuillants, construit au milieu du XVII~ siècle, vendu comme bien national et détruit à la Révolution. Il porte le nom de son fondateur, Paul Arbaud, né le 29 mars 1831 à Paris où son père était juge au Tribunal de la Seine.

Collectionneur, bibliophile et mécène, Paul Arbaud consacra sa vie et la fortune qu'il hérita de son père à réunir un ensemble tout à fait exceptionnel tant par l'ampleur que par la qualité et la diversité des pièces et des objets rassemblés.
Pour mettre en valeur ses collections et leur donner un cadre digne d'elles, il fit décorer, vers 1884, par deux peintres, Denis, de Paris, et Audibert, d'Aix, le premier étage de l'Hôtel acheté par son père en 1850. Les pièces s'agrémentèrent de sculptures en gypserie et sur bois, les unes de style Louis XVI, d'autres de style Renaissance. Ces dernières sont l'œuvre de Blanqui, de Marseille ; elles ont conservé leur fraîcheur originelle.

Dans cette même pièce la cheminée monumentale est ornée d'un bas-relief en bronze représentant l'Etude, exécuté par André-Joseph Allar, grand prix de Rome, dont le moule fut brisé après sa réalisation. Paul Arbaud fit habiller les murs de tentures de bourre de soie, d'un dessin et d'un coloris aussi riches que discrets, en remarquable état de conservation, qui furent tissées spécialement et dont les patrons ont été détruits après usage. Sur le manteau des cheminées, aux plafonds, des "PA" entrelacés attestent l'origine de cette ornementation, tandis que le buste en marbre du maître de maison, sculpté par l'aixois Henri Pontier, accueille les visiteurs.

À la fin de sa vie, veuf et sans enfants, pour éviter que ses collections ne soient partagées et dispersées, Paul Arbaud, par son testament rédigé en octobre 1910 les légua, ainsi que son Hôtel, à l'Académie d'Aix, dont il était membre d'honneur, à charge pour elle de les entretenir et de les ouvrir au public. Il mourut peu après, le 17 mars 1911.

Musée Paul ARBAUD
2a, rue du 4 septembre - 13100 AIX EN PROVENCE
Tél: 04.42.38.38.95



- site internet du musée Paul-Arbaud à Aix-en-Provence :
http://musee.arbaud.free.fr/

- contact : musee.arbaud@free.fr


***
[ Ajouter un commentaire | commentaire(s) ]
Posté le 13/12/2005 à 15:22:08 (id:11232)
Eguilles, à côté d'Aix, le matin du 14 juillet 2004 (1)
Eguilles, à côté d'Aix, le matin du 14 juillet 2004 (1)
Eguilles, à côté d'Aix, le matin du 14 juillet 2004


***
[ Ajouter un commentaire | commentaire(s) ]
Posté le 13/12/2005 à 14:12:59 (id:11228)
Eguilles, à côté d'Aix, le matin du 14 juillet 2004 (2)
Eguilles, à côté d'Aix, le matin du 14 juillet 2004 (2)
Eguilles, à côté d'Aix, le matin du 14 juillet 2004


***
[ Ajouter un commentaire | commentaire(s) ]
Posté le 13/12/2005 à 14:12:20 (id:11226)
Eguilles, à côté d'Aix, le matin du 14 juillet 2004 (3)
Eguilles, à côté d'Aix, le matin du 14 juillet 2004 (3)
Eguilles, à côté d'Aix, le matin du 14 juillet 2004


***
[ Ajouter un commentaire | commentaire(s) ]
Posté le 13/12/2005 à 14:09:17 (id:11224)
Eguilles, à côté d'Aix, le matin du 14 juillet 2004 (4)
Eguilles, à côté d'Aix, le matin du 14 juillet 2004 (4)
Eguilles, à côté d'Aix, le matin du 14 juillet 2004


***
[ Ajouter un commentaire | commentaire(s) ]
Posté le 13/12/2005 à 14:08:46 (id:11223)
Eguilles, à côté d'Aix, le matin du 14 juillet 2004 (5)
Eguilles, à côté d'Aix, le matin du 14 juillet 2004 (5)
Eguilles, à côté d'Aix, le matin du 14 juillet 2004


***
[ Ajouter un commentaire | commentaire(s) ]
Posté le 13/12/2005 à 14:08:12 (id:11222)
Eguilles, à côté d'Aix, le matin du 14 juillet 2004 (6)
Eguilles, à côté d'Aix, le matin du 14 juillet 2004 (6)
Eguilles, à côté d'Aix, le matin du 14 juillet 2004


***
[ Ajouter un commentaire | commentaire(s) ]
Posté le 13/12/2005 à 14:07:40 (id:11221)
Eguilles, à côté d'Aix, le matin du 14 juillet 2004 (7)
Eguilles, à côté d'Aix, le matin du 14 juillet 2004 (7)
Eguilles, à côté d'Aix, le matin du 14 juillet 2004


***
[ Ajouter un commentaire | commentaire(s) ]
Posté le 13/12/2005 à 14:04:32 (id:11220)
         1         
Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS